Première journée de la Formation bio à la Ferme de Sainte Marthe.

C’est le début d’une nouvelle aventure où ne manquent ni la curiosité, l’impatience, l’envie d’apprendre et peut-être un léger soupçon d’appréhension devant l’inconnu et la nouveauté.

Il y a une vingtaine de kilomètres entre le gîte où je me suis installée pour près de 3 mois et le centre de formation. Une route de Sologne qui traverse les domaines de chasse, les étangs embrumés et où il n’est pas rare de croiser un cerf ou une horde de sangliers. La prudence est de rigueur...

Photo 104

La Solognote où je loge au Domaine du Chesne à Salbris.

Arrivée à la ferme avec un accueil chaleureux, spontané entre les stagiaires et les intervenants. On se réchauffe avec du café et un bon feu.

Cette journée s’articule sur les aspects pratiques de la formation, la présentation des intervenants et les us et coutumes d’une vie en communauté à près de 40 !

L’après-midi, c’est au tour des stagiaires de se présenter : qui suis-je, quelles sont mes attentes de cette formation ?

Déjà beaucoup d’échanges riches, de projets de vie qui ne demandent qu’à se développer, des parcours multiples, une vraie biodiversité humaine avec un point commun : l’envie d’être acteur d’un autre monde.

Demain, visite de la Ferme et jeu au programme !

Bénédicte

Salbris, Loir et Cher, le 1er Mars 2012